Menu

Lorsque vous louez un bien ou une maison, vous voulez bien sûr que votre locataire vous paie correctement. En tant que propriétaire, vous comptez en effet souvent sur ces revenus pour rembourser l’emprunt ou comme instrument de placement.

Un locataire qui ne paie pas, ou mal, engendrera non seulement un manque de revenus, mais aussi des dépenses pour le faire payer. Ou, dans le pire des cas, pour l’expulser. Vous devrez de plus à nouveau vous mettre à la recherche d’un nouveau locataire, ce qui coûtera aussi de l’argent.

Screening des candidats-locataires

Protégez-vous en contrôlant les candidats à l’avance. Nous pouvons effectuer plusieurs contrôles approfondis pour vous. Vous saurez ainsi le jour même s’il y a un risque que votre nouveau candidat soit un mauvais locataire.

Qu’entend-on par « mauvais locataire » ?

  • Les situations et les locataires ne sont pas tous les mêmes. Notre longue expérience nous a appris qu’il existait en réalité trois types de mauvais locataires :
  • Le mauvais locataire malgré lui : ce locataire répond initialement à toutes les conditions mais les circonstances font qu’il ne parvient soudainement plus à payer : maladie, accident, problèmes personnels, problèmes familiaux, perte d’emploi, etc. Le locataire en question ne peut à vrai dire pas y faire grand-chose. Ce type de locataire n’est donc pas forcément prévisible, ou alors difficilement.
  • Le mauvais locataire inhérent : il s’agit de quelqu’un qui ne peut en réalité pas se permettre le montant du loyer. Une règle générale veut que l’on ne peut pas consacrer plus de 30 % de ses revenus à son logement. Il est donc possible de démasquer ce type de locataire à l’avance en se renseignant sur ses revenus.
  • Le mauvais locataire pertinent : le genre de locataire que vous voulez éviter à tout prix. Un mauvais locataire pertinent ne paie pas et profite parfois des propriétaires. Ces gens ont le plus souvent déjà un passé de mauvais payeurs. Ils déménagent sans arrêt et sont souvent connus auprès d’autres créanciers. C’est le type de locataire que nous recherchons avec notre screening.

 

Comment procédons-nous ?

Vous nous communiquez les données de votre candidat-locataire (nom, date de naissance et éventuellement numéro de registre national) et

nous regardons pour vous si votre candidat a souvent changé d’adresse au cours des 10 dernières années et s’il est connu comme mauvais payeur auprès d’autres créanciers.

En principe, nous vous rendons un avis le jour même, après réception de votre paiement.

Dans toute la Belgique

Le screening d’un candidat-locataire est possible pour tous les biens immobiliers, partout en Belgique. Nous pouvons effectuer les contrôles pour toute personne inscrite au registre de la population ou au registre des étrangers en Belgique.

Prix

Le screening d’un candidat–locataire vous coûtera un forfait de 55,00 € (TVA comprise). Un petit prix par rapport aux risques que cela vous permettra d’éviter.

55 Plus d'informations sur nos prix

Demandez un screening de votre candidat-locataire

Vous avez encore des questions sur le sujet ou vous voudriez soumettre un candidat-locataire à un screening ?

Contactez-nous